mardi 10 août 2010

France Telecom vise Meditel : un MOUTm3aya.fr pour les Marocains ?


L'annonce faite par le magazine Actuel sur un éventuel rachat de Meditel par Orange (Filiale de France Telecom) se confirme.

Ce rachat qui fera l'affaire des actionnaires actuels de Meditel (Finance.com -Groupe BMCE- et la CDG), fera-il aussi les affaires des consommateurs Marocains ?

On parle ici d'un partenariat complet en non seulement d'un simple rachat. Ce qui veut dire en langage courant une participation active de France Telecom dans les décisions stratégiques de Meditel.

Voici les raisons pourquoi je suis sceptique à ce rachat.


France Telecom connue pour ses méthodes musclées dans la gestion du personnel : Un service Moutm3aya de Meditel ?


Meditel qui emploie un bon millier de marocains -essentiellement des jeunes- connait comme toute entreprise des problèmes de gestion. Mais ces problèmes ne pourront pas atteindre le cas extrême de la mauvaise gestion de France Telecom qui a causé le suicide d'une vingtaine de ses employés.

Certes les conditions de travail des employés de Meditel ne sont pas les même que celles des employés France Telecom, mais cela donne un avant-gout de ce qui pourrait se passer dans le futur.

France Telecom a poussé à bout son personnel alors que la législation en France est beaucoup plus regardante sur les conditions psychologiques des employés que la législation Marocaine.

Après un service Mojm3aya de téléchargements de contenu audio sur Meditel, je ne crois pas que le personnel voudrait essayer le service MOUTm3aya (littéralement : Meurt avec moi) s'appliquer chez eux.

France Telecom collectionne les amendes pour des pratiques anti-concurrentielles


Déjà, le Marché marocain de la téléphonie est connu pour avoir les tarifs plus chers du Marché arabe (et même dans le monde). Avec très peu de concurrence sur les prix, le consommateur marocain se retrouve entrain de payer très cher un service qui est loin d'être optimal.

France Telecom est connu pour avoir appliqué des pratiques jugées non-concurrentielles par les autorités européennes. (Résumé sur ce lien de l'expansion.com)

De l'abus de position dominante à l'entente ayant restreint le jeu de la concurrence sur le marché, jusqu'à avoir freiné abusivement le développement de la concurrence, France Telecom a été condamné à payer des centaines de millions d'euros d'amendes.

Tout cela dans une zone (l'Europe) ou la législation sur la concurrence est plus forte.
Imaginons que serait le cas au Maroc ou le Conseil de la Concurrence a juste un avis consultatif et la loi sur la concurrence pourrit dans les armoires du parlement.

Même le régulateur (ANRT) qui se doit de protéger -aussi- les intérêts du consommateur, a imposé une baisse des tarifs aux opérateurs qui ne devrait prendre effet qu'en 2013 !

3 ans -Entre 2010 et 2013-, ça équivaut à des années lumières dans les télécoms.

France Telecom aurait-elle un apport quelconque pour nous, consommateurs ?


Sur un plan de nouvelles technologies, nos opérateurs nationaux ne sont pas très loin du niveau français.

Même au niveau de l'économie nationale, France Telecom pourrait agir comme Vivendi avec Maroc Telecom : Gros investissement au départ et plus grand retour sur investissement plus tard avec des sorties de devises consistantes dans une économie Marocaine qui risque de connaitre une grosse crise de réserves de monnaies étrangères dans un futur proche. .

En tout, France Telecom -de part ses antécédents- pourrait constituer un risque pour les consommateurs Marocains, pour les employés Meditel et à moindre niveau pour l'économie Nationale. C'est un risque non négligeable pour tout le monde, sauf pour les actionnaires.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Recevez tous les commentaires sur ce sujet : Cliquez, en bas de ce tableau, sur S'abonner par e-mail.