vendredi 14 mai 2010

Les 3 Marocaines qui le font mieux que toutes les arabes. Hmmm !


Mesdames et messieurs, ce titre racoleur peut prêter à confusion et vous avez raison.

C'est cette connotation que l'on ressent en lisant que Les 3 entreprises Marocaines de Téléphonie Mobile (IAM, Meditel et Inwi) appliquent les PLUS HAUTS TARIFS à l'échelle du Monde arabe selon l'Arab Advisors Group.

Nos entreprises Marocaines le font bien mieux que les autres.

En tout, c'est le énième article que j'écris ici sur les tarifs exorbitants de la minute au téléphone au Maroc, alors qu'aucun - à part le défunt le Journal Hebdo - média n'a osé relayer cette information.

Comment se fait-il que tout le monde, y compris dans le monde arabe, arrive à vendre sa minute de communication moins cher qu'au Maroc ?

Certains m'ont dit tellement d'histoires abracadarbrantes sur ce constat que je n'en retiens qu'une : Nous ne réagissons pas assez à cet Oligopole qui nous touche tous.

Nous ne devrions plus rien attendre de cette Agence "National" -privé ?- de régulations des télécommunications (ANRT) qui avait promis une baisse des prix, ni de Inwi, le nouveau venu dans le monde GSM au Maroc.

Aussi, nous ne devrions plus rien attendre de nos médias conventionnels pour qu'ils soient les porte-paroles de nos doléances : Les contrats Pubs des Sociétés Télécoms sont là pour leur refroidir les têtes au cas ou ils oseraient commettre un tel blasphème.

Imaginez avec moi que 30% des usagers de la téléphonie au Maroc se décident tous à utiliser leurs portables rien que pour les SMS ou notre sport national : le Bippage !

Une journée par mois jusqu'à ce qu'il y ai une réelle baisse des prix.

Résultat ? 30 % de chiffre d'affaires en moins en une journée ! Et Croyez-moi, les confortables fauteuils des PDG de nos CHÈRES sociétés de téléphonie trembleront.

Le pire dans tout cela, c'est qu'en réduisant le prix à la minute, tout le monde y trouvera son compte :

  • Les consommateurs Marocains : Ils mettront toujours autant d'argent dans leurs communications avec la possibilité de parler plus

  • Les sociétés Télécoms : Leurs coûts d'exploitation n'augmenteront pas de façon consistante. Ça les poussera aussi à faire plus d'investissements pour couvrir des zones encore inaccessibles au réseau GSM : zones rurales dont la population n'avaient pas la possibilité d'émettre des appels à cause de leurs coûts élevés.

  • Et avec la Possibilité d'attirer plus de clients qui ne pouvaient se permettre d'avoir ou de passer des appels auparavant.


On était l'un des pays les plus IN en matière de Télécoms au tout début, maintenant, tout le monde fait mieux que nous et pour les beaux yeux des actionnaires de nos sociétés télécoms qui engrangent des bénéfices énormes : Bien plus que toutes les banques et assurances réunies.

Et si seulement ces actionnaires étaient Marocains !

Une vraie orgie avec l'aimable salutation de Vivendi.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Recevez tous les commentaires sur ce sujet : Cliquez, en bas de ce tableau, sur S'abonner par e-mail.