lundi 3 août 2009

Ma réponse au Journaliste du "Monde" sur le "Maroc : le sondage interdit" : Macho toi même !

une de telquel roi juge par son peuple interdite
Comme vous le savez, les magazines "Telquel" et "Nichane" ont été saisis par le ministère de l'intérieur suite à la publication d'un sondage, réalisé en partie avec le journal français "le Monde" sur les 10 ans du règne du Roi Mohamed VI.

On se doutait que le Monde allait publier les résultats, en y ajoutant quelques "valeureux" commentaires. Mais personnellement, je ne m'attendais pas à ce que la journaliste s'attelle à la fin, à un exercice de sur-intelligence moderniste et conclure que :
"le trait dominant des Marocains semble être... le machisme, et celui des Marocaines, la soumission au machisme..."


Merci, mais Macho toi même !

Habillé en Djelabba avec mes babouches dernier cri, assis dans ma tente au milieu de mon Harem, et mes deux dromadaires entrain de brouter dehors, une Journaliste de je ne sais quelle Journal vient déranger ma quiétude de Macho !

Tiens, je vais lui répondre !

Avant tout, j'ai créé ce blog en réponse à la censure systématique qu'on subissait d'une grande partie des médias européens (dits "modernes") sur la destruction de Gaza par les Israéliens. Il m'est paru que le double discours du "tout critiquable" ne s'applique pas à Israël, et à ses crimes de guerre.

Voici donc une deuxième pratique que je me dois, comme vous tous, de combattre avec un discours logique, ordonné et respectable : La supériorité des "Modernes" par rapport à nous, pays à démocratiser (de force ou de gré), mais à démocratiser et à moderniser.

"Le Monde" nous offre un exemple, quasi pur, de ce nombrilisme explosif accompagné de mes commentaires :

"Jamais, jusqu'alors, des citoyens marocains anonymes n'avaient eu à répondre à des interrogations précises et dénuées de complaisance portant directement sur leur souverain."

Merci le Monde pour cette aumône, on t'attendait si longtemps pour nous donner ce droit à la parole. Louanges au journal "Le Monde" !

"Mais le Maroc profond est à mille lieues des élites francophones de Rabat et Casablanca."

Ça me rappèle des choses : La France d'en haut, la France d'en Bas, le berbère, l'arabe. Nous voilà donc avec "Le Maroc Profond" : Une envie vicieuse de catégoriser les gens selon leurs idées; leurs porte-monnaies, leurs éthnies. Et Comme étant un pur produit de ce Maroc Profond, je ne peux faire partie de cette "élite".
Cette catégorisation n'est pas anodine : elle réconforte la journaliste dans les résultats de ce sondage qui n'a rien de logique, sauf si on fait partie du... Maroc profond (contraire de l'élite, le Maroc con quoi !)

"Auraient-ils accepté de répondre aux enquêteurs s'ils avaient su que les numéros seraient saisis et pilonnés ? Certainement pas."

Qui vous l'a dit ? Votre Petit doigt, ou votre expertise Du Marocain Du Maroc PROFOND.

"La peur était-elle si grande, sous Hassan II, qu'il a suffi que son fils desserre un peu l'étau, en matière de liberté d'expression, pour que les gens le considèrent, même hâtivement, comme "démocrate" ?"

Notre journaliste pense que Nous Marocains, ont considéré "Hâtivement" que le Roi est démocrate ! Hâtivement elle a dit ? Nous (Marocains) ne sommes donc pas capable de juger si oui ou non le Souverain est démocrate, puisque nous l'avons fait "Hâtivement", sans prendre le temps d'y penser ! Merci, nous savions que nous étions du Maroc profond, mais là c'est sur, on est des vrais barbares à civiliser !

"51 % des Marocains ont le sentiment que le lourd protocole royal a été allégé, alors qu'il n'en est rien."

En d'autres termes, plus simplistes : Même si vous, Marocains (et concernés) pensez que le protocole a été allégé, la journaliste vous dit que ce que vous pensez est faux, mais ce qu'elle pense elle (experte dans ce qu'elle est) est VRAI.
Détenir le savoir et la vérité est apparemment une exclusivité de l'Homme "Moderne".

"la traditionnelle cérémonie d'allégeance (...),l'attitude servile des élites invitées, reste digne des califes de Bagdad."

Et l'extermination d'un Million d'algériens dans l'Algérie Française, et maintenant avec l'armée française sur le sol des afghans, qui ne vont touché ni de prés ni de loin, n'est elle pas digne des plus grand des... ? Je ne me résilierai pas à traiter ce comportement d'un adjectif qui ne pourrait être qu'offensent. Non pas par faiblesse, mais par respect à mes lecteurs.

En plus, elle l'a dit : C'est une cérémonie traditionnelle! C'est comme un mariage Marocain, ça dure des jours, sans grande utilité, mais c'est une cérémonie à laquelle les gens y tiennent . C'est tout simplement, une partie de notre culture, une tradition : On le fait pour la forme, pour le cérémonial, sans que ça soit de toute autre utilité.

"Le principe de l'égalité des sexes est encore fort peu intégré au Maroc..."
Biensur, le principe de l'égalité des sexes est TOTALEMENT intégré en France. Demandez aux français ce qu'ils pensent de ce mensonge !

Et puis à la fin, la journaliste, avec son air hautain et quasi diffamatoire envers le "peu" d'intelligence et d'amour-propre que nous avons, nous BALANCE :
"le trait dominant des Marocains semble être... le machisme, et celui des Marocaines, la soumission au machisme, et ce quels que soient l'âge, la région et la catégorie socio-économique."


Et ben encore une fois, le Macho dans l'histoire, c'est celui qui prétend être civilisé, moderne et démocrate et qui oublie l'une des bases de cette civilité : le Respect de l'AUTRE. Avec sa culture et sa façon de vivre, il est, et à totalement le droit d'être, différent.
Biensur, elle n'oublie pas les Marocaines, Ces Soumises ! Sans pouvoir décisionnel : des vrais poupées gonflables !

La réussite économique des USA et ultérieurement l'Europe, a imposé via un dictat idéologique la notion de modernité : On ne peut être moderne que si on se conforme aux fondements de ce qu'était la modernité en occident. On doit quasiment agir, penser et vivre de la même façon que ces pays modernes, sinon, on ne peut être qu'arrièré et sous-développé.

Mais sachez le, ce que ces anciens peuples d'ex-colonisés français ont Gouté de cette modernité : Par la force de l'arme ils ont été occupés, tués pour avoir manifesté et là, c'est avec la force de l'esprit que cette dame ou demoiselle essaie de nous montrer qu'on ne peut être qu'inférieurs.

L'oppression idéologique : Tu te conformes, ou tu meurs (ou tu es macho) !


A lire aussi sur le même sujet :


  1. C'est décidé : J'organise un sondage sur Sarkozy en Corse !
  2. Quand le Journal "Le Monde" fait de la ... MERDE à la SAUCE COLONIALE.

Vous avez apprécié cet article ? Suivez l'actualité qui vous concerne en vous abonnant (Gratuitement et garanti sans Spam) :
Par flux RSS
Par Email

9 commentaires:

  1. Très bien dit, bravo!

    Ils arrêtent pas d'ouvrir leur gueule alors qu'ils voient pas leur situation en France, au moins nous on avance suffit de voir la situation... ben tiens il y a 10 ans puisque c'est le sujet, alors qu'en France ils sont en train de reculer. Madame la journaliste (je ne devrais même pas vous respecter), notre progression, est due uniquement a notre travail, elle n'est due ni au nucléaire, ni a l'exploitation des anciennes colonies, ni au pétrole ni au gaz rassurez-vous. Oui, on a des difficultés que ce soit socialement, économiquement, dans l'éducation, ... mais au moins on a le courage de les affronter au lieu de ne faire que critiquer comme le fait si bien votre protégé monsieur Benchemsi et vous-même.

    RépondreSupprimer
  2. Une certaine "élite" rêve de nous botter le petit derrière et nous tirer les oreilles sous la couverture de "Modernisation" et démocratisation.

    Personnellement, je m'engage solennellement, à combattre ce discours Hautain et Humiliant que nous subissons de la part de cette élite !

    Et Puis, avant tout et après Tout, Vive le Maroc, avec sa Djellaba, sa culture, Son Roi et ses Marocains !

    RépondreSupprimer
  3. Monsieur bigbrother, tu devrais te détendre un peu et prendre cet article avec moins de hargne. Cet article a été écrit en France pour un lectorat français qui n'a pas les mêmes références que les marocains en terme de démocratie ou de droits des femmes par exemple.

    Aussi, il n'a pas été écrit dans un objectif de descendre et de ridiculiser mais au contraire, c'est pour donner une perspective d'avantage progrès et d'entrain vers la justice social toujours selon leur propre vision de la chose.

    RépondreSupprimer
  4. Monsieur Chraïbi,

    J'aimerai bien croire que cet article a été rédigé pour un lectorat Français et que son objectif est tel ou tel : Mais, je ne peux, et je suppose, vous aussi, ne pouvons faire un jugement d'intention.

    Jugeons donc les faits : Comment un journal aussi grand que "Le Monde" peut il tomber dans l'insulte (clair et net) et prétendre que Nos mères, sœurs sont des soumises à je ne sais quel dictat ?

    Accorder à quiconque le bénéfice du doute, si doute y a. Mais là, c'est flagrant.

    Je vous remercie pour votre contribution.

    RépondreSupprimer
  5. Je ne vois vraiment pas en quoi ce post est une réponse à l'article du monde :) Face à une accusation de machisme, rebalancer des propos anticolonialistes ou antioccidentaux ne sert à rien ! Tu parles de droit à la différence : peux-tu définir cette différence ? (sinon, ça sous-entend que nous marocains sommes machos/soumises au machisme et on a le droit de l'être ! ce qui serait absurde)
    A mon avis, c'est le fait que ce soit un étranger qui le dit qui fait que ça fait si mal. Moi je le vois différement: le fait que ça fasse mal prouve qu'il y a du vrai :)
    Je suis marocaine, et je pense que notre société est une société où le machisme est bien ancré (même au sein des élites francophones que la journaliste exclue).
    Plutôt que de réagir en "écrivant" parce que ça blesse notre égo, vaut mieux garder le silence et AGIR concrétement pour changer les choses: la première étape serait bien évidemment d'avouer notre machisme et le besoin d'y remédier

    RépondreSupprimer
  6. Différence : Chacun sa culture, chacun sa dignité, et chacun porte un respect égalitaire envers l'autre...

    Puis, si vous pensez que Votre Société est Machiste, je ne crois pas qu'au moins, que vous êtes soumise ! En tous cas, ni ma mère, ni ma soeur, ne sont soumises à quiconque ni à quoi que ce soit... Elles ont leur personnalité, leur capacité d'agir en toute liberté...

    Puis, On ne traite pas une prostitué de P*** : Un minimum de décence est nécessaire quand on parle de Tout un Peuple.

    Parler, ne nie en rien la possibilité et l'obligation d'agir et de changer les choses : Parler est même la première étape de l'action.

    En enfin, il ne s'agit pas seulement du Mot Machisme qui est tendancieux, mais de tout le TON de l'article : Moralisateur et donneur de leçons qui doit être revu.

    Bien à vous,

    E-energumene

    RépondreSupprimer
  7. salut,

    je suis contente d'avoir pu lire votre réponse a cet écrit dans le monde ( un article de journal a ses codes que ce qui a été publié ne respecte en rien)
    vous l'avez grandement souligné et réfuté.

    je rejoins E-energumene: Vive le Maroc, avec sa Djellaba, sa culture, Son Roi et ses Marocains !

    RépondreSupprimer
  8. energuméne , parle pas avec les cons tu pourrai les instruire...et meme instrui ils resterons con ! tout marocain qui ce respecte a , a peu pres le meme avis que toi. Et puis pr les z'autres jai qu'une chose a dire , ya pas de raison qu'ils ni est pas de harki chez nous aussi. LOL

    RépondreSupprimer
  9. ah ouii et pour l'article en question (les harki mon chauffé la téte, plus que lartcle lol ) bahh comme je le dit sur un autre poste , pour moi la seule solution possible ces de faire bouffer ma chaussure droite a cest journaliste . nan mieux imagine que tu es en 2004 a la place de trezeguet devant le gardien de but italien et remplace le ballon par la téte du journaliste en question , histoire d'etre sur de pas le louper . LOl ======> ok je sort ===>

    RépondreSupprimer

Recevez tous les commentaires sur ce sujet : Cliquez, en bas de ce tableau, sur S'abonner par e-mail.