samedi 25 juillet 2009

Dix Ans de Règne de Mohamed VI (2) : et le Marocain en tout ça ?

Drapeau maroc
99,99% des articles parus concernant les Dix ans de Règne du Roi Mohamed VI décrivent ce qu'a réalisé le Roi pour le Maroc. Biensur, ma statistique n'est pas exacte, mais il s'avère que tout le monde regarde au haut de l'échelle marocain incarné par sa monarchie.

Et pourquoi pas regarder le bas aussi ? Le Marocain, ou mêmes tous les marocains : du pauvre, au diplômé chômeur, au riche ?

C'est vrai que nous avons toujours alimenté une Culture du "c'est toujours la faute à l'autre". Et Nous en tout ça ? On est parfaits ? Non, et loin de là.

Le babysitting et l'état providence :


D'abord, mettez-vous à la place d'un Roi, et que votre peuple est fait -entre autres- de Jeunes, qui ont étudié, pour avoir un diplôme... Puis, ces jeunes viennent devant le parlement pour demander des emplois dans l'administration, sinon ils menacent de se bruler !

Mais quelle est donc cette logique de babysitting : Donne moi un boulot ou je me brule ? N'est-ce pas enfantin ?

L'état ne vous a pas formé pour vous bruler, ni pour vous offrir un emploi, mais pour que vous vous preniez en main. Et puis Bougez-vous les fesses !

Contrairement à ce que l'on peut penser, ces jeunes diplômés chômeurs (et torches vivantes) ont des propositions de travail (d'ailleurs, les journaux grouillent de ces annonces), mais leur Problème à ces Mrs Diplômés, c'est qu'ils ont la honte de travailler comme coursier ou commercial : Ils ne veulent que des emplois qui correspondent à leur diplôme ! Le Beur et l'argent du Beur.

Le Diplômé chômeur, brulable à tout moment, n'est qu'un exemple de cette attente éternelle de l'état providence.

Heureusement que ce n'est pas le cas parmi tous les jeunes qui bougent, créent des sociétés, les ratent, puis réessayent encore ! L'avenir c'est eux !

L'anti-Maroc :


Imaginez encore que vous êtes Roi d'un peuple qui déteste...son pays. Certainement, ce n'est pas le cas d'une majorité de Marocains, mais arriver au point de maudire son Propre pays (Llay n3al bouha Blad) est synonyme d'un mal profond et grave : Aucune civilisation, depuis que l'Homme est sur cette terre, n'a méprisé son pays ou sa terre.

Quand on n'a plus aucun attachement sentimental avec son pays, on peut faire ce qu'on veut et sans limites : On peut être une maitresse d'école, sans vraiment donner des cours : ce qui compte c'est le salaire de fin de mois. Et le Pays, et l'Homme de demain en tout ça ? On s'en fout.

Des exemples : de l'employé de la commune, du Flic, du Juge... il y en a partout. Et c'est ce qui mine notre société : Le Manque de Patriotisme ! Qu'est ce que j'ai fait pour le Bien de Mon pays ? Euh, non, j'attends toujours que Dawla (l'état) Fasse pour moi.

Vous vous imaginez être Roi sur un pays comme celui-là ?

La somme de tous ces deux malheurs -Babysitting étatique et Anti-patriotisme- c'est ce qui fait que nous sommes entrain de perdre plusieurs combats :
  • Le Sahara Marocain : Allez y voir le Polisario comment il apprend à ses enfants de combattre l'ennemi, et partout : En sortant d'un métro à Madrid vous verrez des centaines de Tracts Pro-Polisario, mais vous ne verrez jamais des Tracts pro-Marocains. Car le Marocain est détaché de ce pays : il veut bien que ce problème du Sahara finisse, mais il ne va rien faire pour : Il s'attend à ce que l'état fasse tout (Babysitting) et en fin de compte, Ou Ana mali (c'est pas mes oignons = Anti-Patriotisme)
  • L'éducation : Comment voulez-vous qu'un prof. d'université, d'école, de collège, inculque à ses étudiants le savoir-faire et le savoir-être, si lui, même payé, ne trouve aucune raison de se casser la tête avec ces casses-têtes qui ne rapportent rien : Autant leur faire faire des cours supplémentaires (si leurs parents ont de quoi payer), dans ce cas là, je leur donnerai ce qu'il faut.
  • La corruption, le Crime, l'incivisme... Tout y passe.

Et en fin de compte, on ne récolte que ce qu'on a semé !


A Lire Aussi :



Vous avez apprécié cet article ? Suivez l'actualité qui vous concerne en vous abonnant (Gratuitement et garanti sans Spam) : Par flux RSS Par Email

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Recevez tous les commentaires sur ce sujet : Cliquez, en bas de ce tableau, sur S'abonner par e-mail.