lundi 9 mars 2009

[Maroc] : Espionnage espagnole sur fond de guerre contre la drogue ?

The James Bond 007 Gun Symbol

Depuis quelques semaines, des saisis records de drogue et des arrestations à la pelle (plus de 150 personnes dont des militaires) se font au nord du Maroc.
Un activiste locale (Chakib Al Khyari) dans les droits de l'Homme a été arrêté depuis le 18 février, non pas pour une implication dans un trafic, mais pour avoir "reçu une aide financière étrangère afin de discréditer les autorités marocaines dans la lutte contre la drogue" (selon Al Jazeera).
Cette arrestation et surtout le motif, a fait sursauter plus d'un : tout le monde, y compris les médias n'hésitent pas à critiquer l'action du gouvernement, certains, ont même demandé la légalisation pur et simple de l'usage et du commerce du Cannabis. Alors, pourquoi cette arrestation ?
Selon Al Jazeera et le Journal Espagnol Al Pais, cette affaire, pourrait être plus grande : un supposé attaché militaire espagnol au consulat du Nador (nord du Maroc) a quitté le territoire marocain après le démantèlement par la DGED (l'agence du contre espionnage marocain) d'un réseau d'espions espagnols dans le nord (toujours selon Al Jazeera). Ce réseau avait comme objectif de discréditer l'action du Maroc dans sa lutte contre la drogue.
Si tout cela s'avère vrai, pour quelle raison l'Espagne veut elle discréditer la lutte marocaine contre la drogue ? Il y a bien une raison derrière tout cela ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Recevez tous les commentaires sur ce sujet : Cliquez, en bas de ce tableau, sur S'abonner par e-mail.