jeudi 29 janvier 2009

Le piéton-planeur.

Nos élus locaux se mettent le doigt dans l'œil : Ils croyaient que NOUS, simples marocains, savons voler ou Planer. Certains ont même diagnostiqués une maladie propre à nos élus : La fameuse « trottoirénite » (Puisse Dieu nous en préserver).

Des travaux, ici et là, et surtout des deux cotés du boulevard El Massira (et même au milieu!), posent un vrai problème pour les simples piétons que nous sommes.

Nous allons tout de même pas râler pour une pratique ancestrale (retaper les trottoirs avant les élections communales), ancrée dans notre processus fort démocratique.

Vive Gazablanca !

Identificateurs Technorati : , , , , , , , ,

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Recevez tous les commentaires sur ce sujet : Cliquez, en bas de ce tableau, sur S'abonner par e-mail.