mardi 4 mai 2010

Sahara : Comment Alger tape sur la France avec le marteau "Polisario".

Mohamed Abdelaziz

Le conseil de sécurité des Nations-unis a approuvé à l'unanimité la prolongation pour un an de la mission onusienne pour le Sahara (MINURSO).

Ce vote pouvait passer inaperçu mais il survient après une accentuation des pressions du Polisario (et de l'Algérie) pour élargir la mission de la MINUSO avec surveillance des droits de l'Homme.

Le Polisario et l'Algérie utilisent les grands moyens pour pousser les différentes parties prenantes à la défensive.

Le Polisario ne veut pas de dissidents anti-Polisario dans les camps de Tindouf :


Le Maroc est pour l'élargissement des prérogatives de la Minurso, mais à condition que la MINURSO puisse aussi surveiller l'état des droits de l'Homme à tindouf, faire accepter par le polisario d'avoir des associations sahraouis à tindouf qui sont contre le régime Polisario de Mohamed Abdel Aziz (comme le mouvement Khat Ach-chahid dont les membres sont interdits d'entrée à tindouf selon le Rapport Human Rights watch 2008), permettre aux ONG d'accéder à Tindouf sans devoir solliciter un visa des autorités Algériennes -qu'elles arrivent rarement à avoir-...

Le Polisario/Algérie ne tiennent pas -bien sur- compte de ces conditions et entérinent leur pression (avec désinformations à l'appui) sur toutes les parties de ce conflit à travers les médias.

L'AFP sous pression du Polisario/Algérie ?




Cette fois-ci, il semblerait que l'Agence France Presse (AFP) vit sous pression du Polisario et de l'Algérie.
L'agence France Press (AFP) à partir de son bureau d'Alger a diffusé une dépêche très ambiguë ou elle décrit le vote pour cette résolution :
L'Ouganda, le Nigeria et le Mexique n'ont soutenu la résolution proposée par le Groupe des amis du Sahara occidental (Grande-Bretagne, France, Russie, Espagne et Etats-Unis), qu'après avoir violemment critiqué le texte.

En gros, L'Ouganda, le Nigeria et le Mexique sont si critiques contre ce texte, qu'ils ont fini... Par voter Pour ce texte ! En sachant tout de même que cette résolution a été Voté à l'unanimité.

En comparant la dépêche de l'AFP avec celle de l'ONU qui résume les dires de tous les participants de ce vote, on réalise à quel point la différence est écrasante.

Pour l'AFP ce qui importe c'est cette "Fougue" de certains pays africains (Ouganda, Nigéria) et les "violentes critiques" de ces même pays (le Mexique avec), alors que plusieurs pays occidentaux dont la France, l'Autriche, les USA et le Royaume Uni se sont tous félicités de cette résolution (selon la dépêche de l'ONU) mais qui n'ont pas été cité par la dépêche AFP.

La France, elle, a appelé à des négociations sur la base de la proposition Marocaine de Large autonomie du Sahara sans soulever le problème des Droits de l'Homme.

Alger tape sur la France avec le Marteau Polisario :




Dans l'élan du gouvernement Algérien de pousser la France à s'excuser pour les années de colonisation de l'Algérie, le gouvernement Bouteflika a commencé une campagne sans précédent contre la France à travers le Polisario.

La signature d'Alger est quasi flagrante derriere les dernieres attaques de Mohamed Abdel Aziz contre la France, y compris dans des médias français.

On peut s'en rendre compte en lisant un Journal Français, L'Humanité.
Ce média -communiste- français dont l'affinité  pour le Polisario -marxiste- n'est pas un secret, s'est accaparé le discours que diffuse l'Algérie  en accusant  la France d'être contre les "droits des sahraouis"; lors du vote de la dernière résolution de l'ONU pour la MINURSO.

Pour le journal l'Humanité, le Maroc occupe illégalement le Sahara et rajoute que la France a refusé "d’inclure à ce nouveau mandat la surveillance des droits l’Homme."

L'empreinte de l'Algérie est flagrante dans ce passage. Seul l'Algérie et certains médias Polisario utilisent le terme "occupation Marocaine du Sahara". Alors que pour l'ONU et dans les statuts internationaux, le Sahara est un territoire non autonome qui a été "réintégré" par le Maroc.

Ne parlons pas des médias d'Alger qui citent Mohamed Abdel Aziz et la TÉNÉBREUSE IMAGE DE LA FRANCE OFFICIELLE !

La pression et désinformation du Polisario/Algérie contre toute entité qui n'est pas au diapason avec leur stratagème :


Cette pression médiatique du Polisario/Algérie s'est toujours accentué sur des personnes ou entités qui n'étaient pas d'accord avec leur vision du conflit du Sahara.
Il n y a pas si longtemps, le Polisario avait menacé de revoir ses relations avec la MINURSO (et l'ONU). Pour le Polisario, Le Secrétaire général des Nations-unis est partial et contre le Polisario.

Que n'a pas enduré l'ex-envoyé spécial de l'ONU -Van Walsum- qui avait déclaré que l'indépendance du Sahara occidentale n'est pas une option réaliste. Sous la pression de la désinformation Polisario/Algérie, Van Walsum avait déposé sa démission.

La machine de communication du Polisario/Algérie est de loin plus performante que celle du Maroc. Il suffirait juste de voir le nombre de journaux algériens qui parlent du Sahara chaque semaine : comme si l'Algérie n'avait aucun autre problème.

C'est un peu à l'image de tout ce conflit dont les vrais victimes sont les populations de toute la région. L'Algérie pré-fabrique des stratagèmes ingénieux, le Maroc se met donc à se défendre.


ARTICLE CO-PUBLIE sur Agoravox.fr

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Recevez tous les commentaires sur ce sujet : Cliquez, en bas de ce tableau, sur S'abonner par e-mail.