vendredi 17 juillet 2009

Le PAM contre Tout les autres !




Le Parti Authenticité et Modernité (PAM) fait sortir les armes contre tout Les "Autres", ou presque.

La semaine dernière, c'était le moment de faire peur au PJD : Le PAM se réunit le vendredi dernier pour décider d'éventuelles poursuites judiciaires contre le parti de Benkirane.

Certaines personnalités du PJD auraient traité les membres du bureau politique du PAM de "terroristes aux penchants éradicateurs"...

Puis, le PAM lance un avertissement au troisième homme du pouvoir Marocain : Mustapha Mansouri, qui n'est autre que le président de la première chambre du Parlement Marocain (selon la constitution il est le 3ème homme du pouvoir Marocain après le Roi et le Premier Ministre).

Le communiqué du PAM est d'ailleurs clair : "(NDLR : le PAM) décidera ultérieurement de la position appropriée à prendre concernant les propos de M. Mustapha Mansouri,...". Donc, le voilà averti.

Et puis, la décision du tribunal administratif d'annuler les votes qui ont permis à Fatim-Zohra Mansouri (PAM) de devenir Maire n'a fait qu'attiser le feu du PAM : Pour le Parti, cette élection était une consécration de taille.

Maintenant, le PAM attaque le Ministère de l'intérieur et le Wali de Marrakech qui aurait fait pression sur la Maire déchue pour que celle-ci se délaisse de certains choix qu'elle devait faire (autant que Maire) au profit du Wali.

D'ailleurs, on se demande bien pourquoi la Dame n'a pas parlé de ces pressions avant l'annulation de son élection par le Tribunal ?

Puis, le PAM a décidé de boycotter la réception organisée par Chakib Benmoussa (Ministre de l'intérieur) pour les nouveaux élus communaux et régionaux, en guise de protestation.

Voilà donc, le PAM attaque à la fois, le PJD, le Ministère de l'intérieur, le RNI avec Mustapha Mansouri, le Wali de Marrakech...

Tant mieux pour le PAM si il arrive à gérer tous ces "combats" à la fois.

Mais décidera-t-il de mener les vrais combats ?

Allez à titre d'exemples, on va en citer quelques uns :

  • L'inactivisme morbide de l'actuel gouvernement : des lois, on en produit de moins en moins au Maroc.
  • La vraie Crise financière, économique et sociale qui ne fera que commencer : avec les caisses de l'état qui se vident
  • La fuite des cerveaux marocains.
  • L'éducation !!! Déjà saigné à blanc avec la politique du départ volontaire, le système éducatif s'engouffre d'année en année.
  • Interdire Le cumul de postes par des élus, à la fois parlementaire, élu local, ministre, président de commune... Et surtout, limiter leurs salaires à un plafond...
  • Interdire aux parlementaires, comme aux ministres d'avoir une rente à vie que leurs enfants et femmes héritent après leur mort !!!

Là, on saura que le PAM est un parti qui mérite tout notre soutien.

D'ici là, battez-vous, poursuivez qui vous voulez : ça ne nous concerne pas !

Vous avez apprécié cet article ? Suivez l'actualité qui vous concerne en vous abonnant (Gratuitement et garanti sans Spam) : Par flux RSS Par Email

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Recevez tous les commentaires sur ce sujet : Cliquez, en bas de ce tableau, sur S'abonner par e-mail.