mardi 9 juin 2009

Les médias Marocains : Aznar et Kadhafi m'a tuer.

Avec notre journalisme débutant qui commence à retrouver certaines bouffées d'air (de liberté) de temps à autres, voici venu l'époque ou il faut les faire taire. C'est en tous cas ce qui ressort du comportement de Kadhafi ou de Aznar (l'ancien premier ministre espagnol).


Kadhafi, à travers l'ambassade de son pays, a déposé un recours judiciaire contre trois journaux : Al Massae, Al Jarida Al-Oula et Al Ahdat Al Maghribiya. Dans le cas de Al Jarida Al-Oula, le rédacteur en chef, Ali Anouzla est poursuivi (entre autres) pour avoir écrit dans l'un de ses articles que "Kadhafi a accédé au pouvoir par un coup d'état". LoL ! Probablement certains poursuivront nos journalistes pour avoir dit que le Ciel est Bleu ou que l'eau de mer est salé ! Mais que veulent-ils ? Réécrire l'histoire ?

Jose Maria Aznar
D'autre part, L'ancien premier ministre espagnole poursuit le magazine online "L'observateur", pour avoir annoncé qu'il était le père présumé de l'enfant de Rachida Dati.
Peut-être, le magazine est coupable, mais en aucun cas ceci justifie l'amende pharaonique (120.000 euros) réclamé par Aznar. Ceci équivaut tout simplement à une mort annoncé de ce magazine.

Tiens, pourquoi ne pouvons-nous pas poursuivre ces personnes ? Aznar, n'a-t-il pas essayé d'humilier le Maroc avec le tout petit Rocher "Leïla" ? Quand il a mobilisé toute une armada contre deux gardiens marocains qui s'y trouvaient, qui en plus, n'est qu'à quelques mètres des cotes marocaines ? "RIDICULE" comme disait Colin Powel.
Aznar, tu n'as qu'à faire faire un Test ADN pour démontrer que tu n'es pas l'heureux papa du Bébé Rachida Dati et qu'on en finisse.
And CATCH ME IF YOU CAN.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Recevez tous les commentaires sur ce sujet : Cliquez, en bas de ce tableau, sur S'abonner par e-mail.