mardi 26 mai 2009

Video Mawazine : La priorité pour les médias et l'humiliation après la mort.



Suite à la bousculade qui a entrainé la mort de 11 Marocains après le concert de Stati (Festival Mawazine), la réaction de certains médias locaux était tout simplement une humiliation après la mort.

Nos victimes, dont le seul crime a été d'assister à un concert, sont mortes piétinées. Mais cela semble ne pas suffire, puisqu'on ne leur consacre même pas la priorité au journal télévisé de 2M. La priorité est aux éloges du Festival et au système de sécurité.

Quoi donc ? Ce festival est plus important que nos morts ?

Ceux qui ont préparé ce journal télévisé croient-ils vraiment qu'en nous annonçant la réussite de ce festival, avant celle de la mort tragique de nos concitoyens, va rendre la chose plus acceptable ?

Quelle est cette logique tordue ? Du Tout va bien, Du Goulou l3am zine ?

Quoi que l'on dise, ou que l'on fasse, la mort de nos frères et sœurs, a plus de valeur pour nous que quoi que ce soit dans ce monde.

Racontez nous vos bobards, nous, on notera ce que vous faites.

Mes condoléances à tous les Marocains, et aux familles de nos victimes.


A lire aussi :


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Recevez tous les commentaires sur ce sujet : Cliquez, en bas de ce tableau, sur S'abonner par e-mail.